06/11/2006

BOUDHISME ET RELIGION

 les religions soient si différentes dans l'esprit,

 

la pratique et les détails oui,

 

pour le reste il me semble qu'il est toujours plus ou moins question de libération, de bonheur ( paradis, nirvana, etcetera...), quelque chose ( si ce n'est pas un Dieu c'est un état de conscience) de supérieur et une bande plus ou moins nombreuse de "croyants" et/ou pratiquant, si ce n'est les mêmes car même pour les pratiquants il faut croire que ce que l'on va pratiquer va fonctionner pour se mettre à le pratiquer et avant tout résultat qui le confirme?!
>  
D'accord pour le rapprochement "croyants/pratiquants", je ne partage pas
l'opinion de ceux qui présentent le bouddhisme comme totalement
débarrassé de croyances, il y a en effet au minimum comme tu le dit la
croyance en le fait que la pratique va donner des résultats
, et que ces
résultats seront bénéfiques  pour nous. Je note aussi que  tu explicites
bonheur par  "paradis, nirvana ...", donc quelque chose qui n'est pas
situé au niveau de la réalité "habituelle", mais il faut bien voir que
la grande majorité de ceux qui pratiquent le "papillonnage" le font dans
une quête de bonheur "terrestre" ou de confort personnel.

 

Par contre il y tout de même entre les religions certaines différences qui restent
considérables, voire parfois inconciliables.

14:28 Écrit par hubert leclerc sprl dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.